819-600-1002
183 Champlain, suite 3, Gatineau, QC J8X 3R4

Des relations publiques à Gatineau? Pour quoi faire?

plandecommunication

Certains ouvrent le champagne, d’autres un compte de banque. Pour célébrer ma décision « d’ouvrir » mon cabinet de relations publiques à Gatineau, je me suis mise à la lecture sur le sujet et même à la relecture d’ouvrages de mon époque universitaire. Pourquoi, même après plus de 16 ans à travailler dans le domaine?

 

Sans doute pour me remémorer les fondements de ce métier parfois difficile à expliquer, mais davantage pour convaincre quiconque de l’utilité et de l’importance des relations publiques, même à Gatineau (n’en déplaise aux détracteurs).

 

Une société en perpétuel changement

Nous vivons dans une société qui évolue constamment. On recycle, on composte, on essaie de manger moins salé, moins gras (trans) et moins sucré, on achète des voitures qui polluent moins, on prend le transport en commun et l’on achète nos légumes (bio de préférence) de producteurs locaux… Ces dernières années, les campagnes de communication et de relations publiques ont été très efficaces pour nous informer, nous faire changer d’attitude et de comportement. Ces messages structurés visent souvent à résoudre une problématique et on utilise souvent des techniques de relations publiques, conjointement ou non avec la publicité, mais pour beaucoup moins cher et avant autant d’éclat.

À Gatineau, les campagnes de relations publiques sont bien présentes, qu’elles soient proactives ou en réaction à un événement. D’ailleurs, deux initiatives de citoyens ont particulièrement fait du bruit en 2014 :
• Les actions entreprises par les usagers mécontents du Rapibus (qu’ils ont appelé Lentibus) : déclarations, sondage auprès des usagers, pétition et diffusion de son propre rapport d’efficacité avant l’étude commandée par la STO;

• Le regroupement des citoyens vivant à proximité du 79 rue Fraser dans le secteur Aylmer qui dénonce la décision de la Ville de Gatineau d’avoir dérogé à son propre règlement et les suites qui s’en sont suivies.

Dans ces deux cas, cette prise de position citoyenne et publique a fait couler beaucoup d’encre, mais a également forcé la STO et la Ville de Gatineau à les écouter et réfléchir à la suite des choses. Les relations publiques ont été fort efficaces pour faire changer le cours des événements.

Gatineau, comme partout ailleurs

Mais les relations publiques servent également aux entreprises, même à Gatineau. Je dis même à Gatineau, parce que plusieurs pensent que les relations publiques sont réservées aux grandes entreprises ou organisations des grands centres. Eh bien non.

Toute entreprise a besoin de communiquer avec ses publics cibles, sans quoi elle n’existe pas vraiment. Elle doit se mettre en valeur, être transparente, à l’écoute, se défendre, tisser des liens (mutuels) et installer un climat de confiance avec ses clients, sans quoi elle risque de disparaître. Elle peut aussi évaluer et prévoir les effets de ses décisions, ses produits et services sur ses publics cibles et agir sur son environnement au lieu de le subir. Les analyses des perceptions, des comportements et des messages effectuées par le relationniste permettent aux entreprises de connaître du succès en affaires.

Autour de la table des décisions

Vous l’aurez sans doute deviné, les relations publiques sont au cœur du processus de décision et de gestion des organisations. Un bon relationniste est un bon gestionnaire. Il mettra toujours ses méthodes de recherche, d’analyse et de lecture de l’environnement au service de l’entreprise afin de la conseiller en vue d’une prise de décision (comme l’avocat et le comptable le feraient).

L’entreprise veut se faire connaître auprès d’un nouveau public? Accroître son chiffre d’affaires ? Lancer un nouveau produit ? Motiver les employés au travail ? Influencer une décision? Créer une campagne pour solutionner un problème ? Les relationnistes établissent des stratégies de communication en fonction des objectifs d’affaires, ciblent les bons groupes, rédigent des messages efficaces à l’intention de ces groupes et mettent en place les bonnes tactiques, avec le bon timing. Sans oublier qu’ils gèrent un des actifs les plus importants d’une organisation : sa réputation.

Alors, pourquoi douter que les organisations d’ici n’aient pas besoin de relations publiques?

Je dirais que comme partout ailleurs, les organisations ont besoin relations publiques, même à Gatineau.

Écrivez-moi pour me dire ce que vous en pensez !

Sophie

++++++++

À lire ou relire :

Le Métier de relationniste de Bernard Dagenais, publié aux Presses de l’Université Laval, 1999.

Publié il y a 15 ans, ce livre est encore très actuel et constitue un excellent ouvrage pour expliquer les relations publiques et l’étendue des rôles et responsabilités de celui ou celle qui les pratiquent.

Posted in : Business, entreprise, Gatineau, Relation de presse, Relations publiques

Leave Your Comment

Your Name*
Your Webpage

Your Comment*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>